Evaluation à mi-parcours de la structuration de la Gestion des ressources humaines de l’État

C

Cette activité pilotée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Fonction Publique s’articule avec le pilier « Développement du Capital Humain » de la Politique Générale de l’Etat ou PGE actuelle.  Elle s’inscrit également dans les actions à 100 jours de ce Ministère qui a lancé le défi d’asseoir une gestion rationnelle des Ressources Humaines de l’Etat. L’objectif est de disposer des effectifs et compétences nécessaires afin de délivrer des biens et de services de qualité dans les services publics.

A titre de rappel, la Présidence à travers le PREA se focalise sur les réformes stratégiques dont la pertinence se justifie par leurs impacts au niveau de l’Administration publique. Il appuie les secteurs priorisés dans son Plan Stratégique. La restructuration de la GRH de l’Etat y figure.

Lors de son allocution, le Coordonnateur Général du PREA a rappelé que :

 « L’heure est à l’évaluation à mi-parcours, et l’on peut constater que des efforts soutenus ont déjà porté leurs fruits, des progrès significatifs ont été accomplis dans la transformation de notre système de gestion des ressources humaines. Cependant, des efforts sont encore nécessaires, et la réforme doit être renforcée davantage. Ainsi, de grands projets de réformes structurelles sont en cours tels que :

  1. L’amélioration en profondeur d’AUGURE (Application Unique pour la Gestion Uniforme des Ressources humaines de l’Etat), appuyée par la Délégation de l’Union Européenne ;
  2. L’enrôlement des Agents de l’Etat, appuyé par le PRODIGY, dont le MTEFOP est co-Président du Comité de pilotage. »

Cet atelier a réuni tous les Directeurs des Ressources Humaines des Ministères et Organismes étatiques. Le PREA a encouragé les échanges et le partage entre les participants pour surmonter ensemble les défis et problématiques liés à la mise en œuvre pour atteindre les objectifs communs du processus.