Réforme 8- Opérer une refonte de l’état civil

La mise en place et la dotation d’un nouvel identifiant unique passera par l’enregistrement de tous les faits d’état civil (naissances et décès en particulier) et par un enrôlement massif de la population malgache. Le nouveau registre de l’état civil découlant de cette réforme fera office de base de données qui servira de référence à tous les projets de développement à Madagascar. À long terme, ce système d’identifiant unique permettrait d’avoir, d’une manière systématique, les indicateurs classiques de développement : taux de chômage, taux de vaccination, taux de réussite scolaire, taux de natalité et de mortalité, répartition spatiale de la population

Mots-clés
NUI, RECI