Nouvelle méthodologie par la mise en marche du système SIGOB – 100 jours

L

La programmation et le suivi en temps réel des actions à 100 jours prennent un niveau hautement plus stratégique avec le partenariat entre le Secrétariat Général de la Présidence (SGP) et le Programme des Unies pour le Développement (PNUD), lancés le lundi 19 février dernier. En effet, dans la quête constante de performance dans la gestion des activités et projets ministériels, l’approche innovante consiste à associer le suivi des quick wins au SIGOB, un outil de suivi des projets présidentiels. Cette plateforme permettra un suivi en ligne et en temps réel de l’avancement de chaque action à « 100 jours ».

Le Coordonnateur Général étant le point focal titulaire du PNUD sur le développement et le déploiement du SIGOB. L’équipe du PREA, celle du SGP, et d’autres collaborateurs forment principalement les points focaux du SIGOB au niveau de la Présidence.

Une série d’ateliers s’est effectuée la semaine du 26 février 2024 en vue de transférer à l’ensemble des responsables des Ministères, les connaissances générales sur la méthode et la plateforme. Cela inclut, la méthodologie proposée, le réseau institutionnel de responsabilité requise, le processus nécessaire pour l’opérationnalisation de la méthode, le contenu de la plateforme en ligne de collecte des données quantitatives (indicateurs) et qualitatives (orientations/tâches) et les résultats à atteindre.

“La méthodologie proposée par le Projet PNUD-SIGOB pour le suivi des ‘’100 jours’’ apportera une valeur ajoutée considérable au SGP et aux Ministères concernés. Elle permettra d’améliorer la gestion et le suivi des projets et actions prioritaires présidentiels” a déclaré l’économiste principal du PNUD, Monsieur Daniel GBETNKOM, représentant le PNUD.